Booster une rentrée compliquée

C’est une rentrée très particulière qui pointe le bout de son nez. Les mesures à respecter sont certes nécessaires mais apportent avec elles leurs lots de contraintes que l’esthétisme et la gourmandise permettent au moins d’adoucir. Voici les quelques produits, recettes et idées qui peuvent booster une rentrée compliquée.

Coup de cœur pour ce bas de sport vert vif de la marque Fabletics, cette enseigne derrière laquelle se cache Kate Hudson est forcément américaine et se décline également en version anglaise et française, malheureusement la marque n’est pas encore disponible en Suisse. Ce que j’adore, en plus de la couleur peps, c’est la poche de derrière faite pour insérer son téléphone portable lors de l’entraînement. Un petit détail qui fait toute la différence.

LG1932941-3115-1_998x1498

Leggings Fabletics Trinity taille haute à poches 2 pour 24 euros

Dans la marque de maquillage Trinny London que j’affectionne particulièrement, je craque pour le produit spécial « bronzer », j’ai personnellement testé « gaia » ; effet hâlé et retour de vacances garanti, le tout de manière très fluide et naturelle un peu comme le produit « BFF », une BB crème de la même gamme qui se fond avec votre teint de base comme le sous-tend le concept. Le nouvel accessoire ; un petit miroir que l’on peut crocher à son « stack » est encore une fois un must-have très bien pensé.

DESKTOP

Puisque l’on passe son temps à se désinfecter les mains autant se faire une manucure originale et tendance, j’aime l’effet décalé des tons pastels variés, un vrai coup de jeune qui met de bonne humeur.  Et puis, pour le désinfectant, celui du Body Shop laisse une bonne odeur de noix de coco qui masque un peu l’odeur forte de l’alcool. Pour la manucure, n’hésitez pas à la faire à l’école Athénée de Montreux où les employées sont très professionnelles et l’hygiène irréprochable. Pour vos cheveux blonds, demandez à votre coloriste d’ajouter quelques mèches roses, l’effet sera quasi imperceptible mais votre couleur en sera ravivée. Demandez Nathan chez Hair Spa 42 à Montreux qui travaille avec les produits Aveda.

Si l’on souhaite faire comme Olivia Palermo et porter par dessus son masque médical un foulard, on peut le choisir en soie et pas cher chez Cyrillus, marque dont je découvre la gamme féminine qui propose des classiques de belle qualité.

Enfin, un peu de gourmandise locale, je craque pour ce gâteau aux pommes commandé chez My Local Store, un vrai délice qui ne pourra que vous remonter le moral.

 

 

 

 

 

Janvier : Kit de survie

Je me suis toujours dit qu’il fallait absolument inventer une plage de temps supplémentaire entre la période des « fêtes » et le mois de janvier qui semble souvent  nous arriver en pleine face comme un méchant réveil. En effet, aucune transition ou presque ne nous est offerte entre cette période étrange où les cadeaux, une vie sociale intense ainsi que des bonnes bouffes permanentes sont plus que propices et… cet instant terrible de l’émergence des bonnes résolutions impossibles à tenir, de la « detox »  de même, qu’ osons le dire, une sorte de « vide » que nous pouvons ressentir après tant d’évènements avant une reprise imminente. Il faut véritablement faire le deuil des fêtes, du champagne et du foie gras. Nous sommes en janvier . Voici quelques trucs pour y survivre !

Être bien dans son assiette

Admettons-le, nous ne sommes pas habituées à manger autant, notre corps  se trouve encore en pleine phase de digestion, aidons-le à se remettre ! Il n’y a que peu de temps que j’ai réalisé que ce nous mettions dans notre assiette influençait directement notre quotidien, je regrette de ne pas avoir pris ce facteur en considération plus tôt : la différence est brutale ! Beaucoup moins de fatigue, système immunitaire renforcé et  humeur  revitalisée.  Surtout pas de régimes ! Je vous propose tout simplement de considérer les aliments comme des alliés qui vous boosteront en cet hiver qui ne fait que commencer. Ces quelques conseils sont très simples à intégrer dans une vie bien remplie.

S’hydrater

Le corps a besoin d’être hydraté et de se débarrasser des mauvaises toxines, nous ne buvons pour la majorité jamais assez, privilégiez l’eau plate et le thé vert dans lequel vous pouvez ajouter de l’herbe de blé, parfaite pour un teint lumineux.

Ingérer du « vert »

Les fruits et légumes verts sont bourrés d’antioxydants, n’hésitez pas à intégrer le plus de ces aliments dans vos menus, si vous n’arrivez pas à les cuisiner, mixez-les en forme de jus ou de soupe.

Ajouter des épices

Le gingembre et le curcuma sont des épices dont les vertus ne cessent d’augmenter, ajoutez-en une pincée dans chaque plat.

Remplacer les snacks lourds par des noix et des baies

Amandes, noix en tous genre, baies de goji, prenez-en plusieurs poignées par journée et l’envie de se ruer sur du gras ou du sucré non seulement vous passera mais en plus, vous aurez de l’énergie à revendre ce que ne vous apportera pas les snacks sans apports en nutriments essentiels.

Vogue Beauté & Nutrition

Sublimer ce que vous avez

Je vous propose une espèce de « carême » mode, durant ce mois, tentez de moins consommer, profitez de vos derniers cadeaux, rangez et redécouvrez l’étendue de ce que vous possédez, utilisez votre créativité ! Vous aurez ainsi l’occasion de faire un tri et de réaliser quels sont vos réels besoins. Je vous encourage à sans cesse mélanger des pièces héritées de vos grands-mères ou belles pièces avec des tenues plus « casual » afin de créer un décalage délicieux. Si vous avez besoin de conseils, faites appel à un professionnel. La saison est propice aux nouveaux départs !

La prestation sur mesure

« Gérer » les soldes

Si vous êtes une fashionista, vous aurez besoin de ces quelques conseils pour ne pas tomber dans les pièges dans lesquels j’ai pu me complaire longtemps. Alors que le 70 % va bientôt débarquer, ne perdez pas de vue l’essentiel : misez sur des pièces importantes telles chaussures ou manteaux ainsi que sur de la qualité, c’est le moment où les grandes marques sont accessibles alors pour une fois : au diable les sous-marques ! Et non, vous n’avez nul besoin d’une robe à paillettes même si elle ne coûte plus qu’une vingtaine de francs, concentrez-vous sur des matières nobles et évitez d’encombrer encore votre placard avec des tenues au rabais qui risquent finalement de valoir autant qu’une pièce de grande qualité.

Se bouger de manière régulière

Il n’est plus à prouver que la pratique d’un sport régulier apporte non seulement une satisfaction personnelle importante mais surtout de l’endorphine, hormone du plaisir ! Ne faites pas du sport parce qu’il le faut ou pour perdre du poids mais pour vous faire du bien, le reste suivra. Je témoigne encore une fois, les bienfaits du sport sont incroyables, ils calment et motivent ! On se sent plus forts, moins vulnérables et la discipline que cela demande aide dans tous les domaines de la vie. Dans ce but, ne vous inscrivez pas au fitness la mort dans l’âme mais préparez-vous une tenue qui vous motivera à vous bouger même à la maison, ne vous fixez pas d’objectifs impossibles à tenir, de même, ne choisissez pas une activité qui ne vous correspond pas simplement parce que la copine s’y est mise, l’essentiel réside dans la régularité de l’activité alors même si c’est 10 minutes d’exercice par jour que vous pouvez faire chez vous, cela vaut le coup et implique parfois une indépendance nécessaire.

Faire le plein de lumière

 

 

C’est une évidence, les dépressions saisonnières sont souvent causées par un manque de lumière. Dès qu’un rayon pointe son nez, promenez-vous, exposez-vous au soleil d’une manière ou d’une autre, au moins, si possible 10 minutes par jour. L’apport de la vitamine B12 et D ne pourra que vous faire du bien même si bien sûr vous ne devez pas oublier de protéger votre peau en fonction du lieu et de l’activité choisie, la montagne est très traitre à ce sujet.  À l’intérieur de votre appartement ou maison, ouvrez tous les stores et le soir, allumez un maximum de lumière et de bougies afin de créer une atmosphère cocooning agréable.

Les 4 règles du cocooning

 

Smoking Hot ?

À mesure que les femmes prennent du pouvoir dans la société et donc dans le champ visuel, elles sont d’après des études très sérieuses de plus en plus sujettes aux addictions qui jusque là touchaient principalement la gente masculine comme le tabagisme, l’alcoolisme social et autres dépendances liées au sexe ou la consommation de drogue. Pourtant, depuis longtemps déjà, l’image de la femme associée à la fumée tend malheureusement à véhiculer des valeurs de sensualité et de glamour. En utilisant ce thème, de nombreux clichés sont devenus mythiques et communiquent sans aucun doute le mauvais message.

De nos jours, en tant que consommatrice féroce de séries télévisuelles, je remarque à quel point les héroïnes féminines ont le coude léger ; de notre fameuse Good Wife qu’on ne voit pratiquement jamais manger au détriment des verres d’alcools forts ou de vin qu’elle se sert en permanence ainsi qu’entre autres, l’égérie de Scandal qu’on observe à l’écran se délecter tous les soirs de quelques verres de vin rouge en lieu et place de repas.

Il est donc terriblement triste de constater que ces modèles féminins qui devraient être inspirants lancent des messages dangereux qui lient de manière explicite le succès aux addictions. Ne sous-estimons pas l’importance des ces figures qui font office d’exemples pour toutes celles qui n’ont pas la chance d’en posséder de concrets sous les yeux.

Le marketing a bien compris que les jeunes femmes constituaient un public cible non négligeable à attirer et on peut dire qu’il ne lésine pas sur les moyens. Pour un peu, on se mettrait volontiers à fumer et à boire de suite. Le packaging des cigarettes Vogue  constitue carrément un accessoire tendance et ces filles jeunes et belles ont indéniablement l’air heureux et insouciant.

Or, il est peut-être essentiel de marquer la distinction entre réalité et fiction. Une femme qui boit tous les jours, bien qu’elle porte un tailleur de grande marque et soit très élégante n’est rien d’autre qu’une alcoolique. Dieu sait que le mot n’inspire pas la séduction. Sans diaboliser la fête, les femmes qui consomment de l’alcool en groupe finissent souvent en sale état et les fins de soirées sont au mieux peu ragoutantes au pire dramatiques. De même que la fumée n’a jamais contribué à rendre une femme plus belle malgré les kilos dont elle croit s’épargner, les effets secondaires du tabagisme et de la consommation régulière d’alcool ne font rien de moins que de vieillir prématurément la femme et donc de l’enlaidir en plus de la mettre en danger.

Et si un cliché d’un personnage féminin qui fume peut renvoyer l’apparence d’une certaine sensualité, il n’en est pas de même pour l’odeur mortifère qu’implique la donnée de la réalité ; les doigts jaunis, les rides marquées autour de la bouche, l’haleine nauséabonde, les cheveux imprégnés et la toux persistante.Quant à l’alcoolisme il n’en est pas moins laid ; couperose, vieillissement prématuré de la peau et j’en passe, les effets ne sont pas attrayants et la liste des dégâts n’est bien sûr pas exhaustive.

Dès lors, bien que je fasse le choix conscient de vous épargner les images les plus trashs, vous aurez compris que les dépendances ne vont pas de paire avec la beauté et l’esthétisme, loin de là  ! Par contre, je tiens à pointer du doigt les injonctions paradoxales d’une société qui déguise des modèles de réussite féminins en associant l’aspect positif de la prise de pouvoir à des dépendances qui se retrouvent banalisées  voire carrément « glamourisées ».  Ne tombons pas dans le panneau et nous, femmes plus âgées transmettons le message à nos cadettes, les dépendances ne se marient pas avec la beauté et encore moins avec la vie qui est quand même bien plus sexy  et constitue indéniablement le véritable moteur d’un succès heureux et possible.