Le calendrier de l’avant MODE 2017

Voici venir le mois de toutes les occasions, il est évidemment exclu de porter à chaque fois la même tenue et puisque les festivités ne durent pas toute l’année, on en profite pour sortir le grand jeu. Je vous propose des pièces dans les collections ZARA & H&M online 2017 qui rivalisent avec les tendances immortalisées sur les podiums récemment, pas besoin de se ruiner pour briller cet hiver. Satin, velours, sequins et fausse fourrure sont les matières phare de ce mois de décembre 2017.  Ici répertoriées par catégorie, elles peuvent bien sûr , avec un peu de savoir faire, se combiner entre elles. Toutefois, cette année, le velours fait fureur. Inspirez-vous !

Inspiration

L’apéro de Noël

Le satin

Street Style

Get the Look !

Noël en famille

Le velours

Street Style

Get the Look !

Nouvel an

Le sequin

Street Style

Get the Look !

On se tient chaud

La fausse fourrure

Street Style

Get the Look !

 

 

Street Style de la LFW, get the look !

En passant en revue les looks « street-style » de la LFW ( London Fashion Week ), on ne peut s’empêcher de remarquer que ZARA fait fort en proposant une collection automne-hiver qui copie les tendances à la lettre. Voici donc quelques idées de tenues automnales desquelles vous pouvez vous inspirer sans vous ruiner. On remarque le retour du blouson façon aviateur qui cette saison, se porte « oversize » et non ajusté. La veste en fausse fourrure sera absolument partout et s’arbore de manière très seventies, définitivement « hippie chic » . Le trench quant à lui préfère une matière proche du daim que du tissu. Enfin, la veste noire en plumes fait toujours fureur. Nouveauté concernant les accessoires : l’écharpe « doudoune » fera mouche.

Le blouson aviateur « oversize »

1440

2969069505_6_1_1

Blouson ZARA 139 CHF

La veste en fausse fourrure seventies

1440

8338280712_6_1_1

Veste ZARA 49.90 CHF

Le trench effet daim

1440

4968221704_6_1_1

Trench ZARA 79.90 CHF

La veste en plumes

1440

2969259800_6_1_1

Veste ZARA 99.90 CHF

L’écharpe « doudoune »

1440

6756216800_2_7_1.jpg

Écharpe matelassée ZARA 49.90 CHF

Le top 5 des fausses croyances mode

Vous souhaitez rabattre le caquet de celles qui ont des certitudes ennuyeuses en matière de style ?  Voici le top 5 des fausses croyances mode et quelques conseils accompagnés d’illustrations pour y remédier définitivement mais surtout se rappeler que lorsqu’il est question de créativité, on ne gagne jamais à édicter des règles figées, n’oubliez pas que ce sont celles qui les brisent qui créent la tendance ! Je m’inspire de looks « street style » glanés au hasard ou sur pinterest ainsi que de quelques propos de mon gourou mode : la styliste et conseillère en image Stacey London, les fans de Cristina Córdula ne lui feront pas d’infidélités puisqu’elle adhère également ( sauf à la 4  me semble-t-il ) à ces règles de base. Voici comment se démarquer et vous imposer en fashionista, lisez cet article et lorsque vous entendrez : « Mais, ça ne va pas ensemble ! », souriez intérieurement. Vous n’êtes pas seules.

1.) On ne peut mélanger l’or et l’argent

Bien sûr que oui ! Il n’y a rien de plus ringard que de tout assortir, le métallisé or ou argent reste très tendance cet été, en matière de bijoux et de vêtements, or et argent s’allient parfaitement sans jamais jurer, n’hésitez pas à porter une paire de chaussures dorées si votre top est argenté ou inversement. Un maître mot : qualité. Choisissez des matières nobles ou des métaux précieux au risque de passer du côté sombre de la force.

2.) On ne peut mélanger les motifs

Dans l’absolu, tout est permis ! La seule « règle » à adopter si vous n’osez par les looks radicaux est la suivante : si les motifs sont différents tels rayures et pois, garder des tons équivalents, à contrario, si les motifs sont identiques, tels des floraux, vous pouvez mélanger les couleurs.

3.) On ne peut mélanger le rose et le rouge

N’écoutez pas celles qui vous le disent : cela est du même acabit que celles qui pensent que les rousses ne peuvent porter du rouge… En effet, depuis quelques années, la tendance « color block » démontre le contraire avec un éclat impossible à ternir. Cette association de couleurs incarne à mes yeux une féminité exacerbée très sensuelle, effrontément joyeuse !  D’ailleurs, d’autres couleurs franches improbables se marient à merveille, la styliste Roksanda Ilincic en a fait sa marque de fabrique.

4.) On ne porte pas de gros motifs si l’on est ronde

C’est la styliste et conseillère en image Stacey London qui me l’a fait découvrir, les rondes souvent se cachent derrière des tons tristes et monochromes, malheureusement, Córdula a encore tendance à prodiguer ce genre de conseils, je vous propose de jeter un œil à ces looks pour vous prouver le contraire. Si vous êtes pulpeuses et que vous souhaitez vous cacher, choisissez des tons monochromes de même que tristes, si vous êtes rondes ainsi que fières de l’être, telles que vous le devriez, portez de gros motifs qui ne paraîtront pas minuscules sur votre généreuse morphologie.

5.) On assortit son sac à ses chaussures

Je rejoins ici la fameuse Cristina qui ne cesse de le répéter, si vous décalez vos accessoires, votre look apparaîtra plus recherché, cela ne veut pas dire qu’il est interdit d’assortir son sac à ses chaussures mais pensez-y au moment de constituer une tenue, un sac coordonné à des chaussures de l’exacte même tonalité, provoque un effet très ringard quasi rédhibitoire. Pour éviter les faux pas, gardez le style de votre look en tête, s’il est très classique, osez un sac flashy, sinon, restez dans des tons qui se marient sans assortir à la lettre.

We are Street Style

lfw_fw2017__voguefr_day2__20170219_1557_jpg_3099_north_1160x_whiteLe Street Style est devenu l’anti-chambre des grands évènements des Fashion Weeks, s’il fige les tendances, il se démarque pourtant par le mouvement de la marche rapide ou hasardeuse qui diffère du pas calculé et chorégraphié des défilés. Vous remarquerez également parmi les élégantes blasées, des sourires francs, simplement heureux d’incarner durant un instant, rien de moins que des fragments de l’ère d’un temps, captés par un regard photographique médusé.

La mode se retrouve alors démocratisée, on la repère sur tous les âges, toutes les couleurs et morphologies ; on rivalise d’originalité, on travaille le détail, on déstructure, on porte grandes marques, sous-marques (et) ou fripes, on se pavane sans en avoir l’air quitte à se montrer carrément, on s’expose sans honte et sans pudeur, on ose ! Dans un monde archi normé où le conventionnel domine, cela tient presque du geste militant ! Pour ma part, je dirais même que cela devient jouissif ! Les assertions mainstream du style: « c’est rigolo » ou « c’est bizarre » se retrouvent enfin balayées, pour quelques semaines au moins, par une effervescence joyeuse, qui elle, se passe de commentaires.

nyfw_fw2017_day8__20170216_8226_jpg_1909_north_1160x_white

Si certains peuvent déplorer le succès de ce phénomène, le rendant bien-sûr nettement moins spontané, j’encourage l’engouement positif qu’il peut susciter comme par exemple le fait que le style puisse être représenté par d’autres catégories d’humains que ceux de moins de 20 ans, de 50 kilos et de plus d’1m80 même si celles-ci s’avèrent bien sûr aussi valorisées ! Ou encore, prendre en compte l’idée que le budget n’est pas essentiel en matière de look , que souvent, il suffit simplement d’avoir des idées ainsi qu’une bonne dose de personnalité. Enfin, il faut de l’humour, je le souligne et un manque de prétention totale pour entrer dans l’extravagance sans peur et c’est précisément cet esprit décalé et pourtant parfaitement cohérent, que je trouve infiniment séduisant !

Street Style : Fashion Week winter 2017 : London & New-York